Musique

Une icône rock à redécouvrir ! Patti Smith, médaillée par la ville de Paris

 » Je peux encore ressentir l’état d’esprit de la petite fille que j’étais, cette enfant je la connais, je n’ai pas oublié la source de son imagination.  » Confidence de Patti Smith.

Lors de la conférence de presse du nouveau festival «Paris music» qui se tiendra à Paris du 16 au 19 mars prochain, Bruno Julliard, adjoint au maire à la culture, a remis à Patti Smith la médaille Grand vermeil de la ville de Paris.

Patti Smith et Bob Dylan

L’occasion pour la célèbre chanteuse d’exprimer, dans un discours improvisé et touchant, son amour pour la capitale mais aussi pour la vie et la tolérance.

En remerciements, elle a interprété deux titres de son répertoire, accompagnée par son fils. Un moment confidentiel et rare à l’hôtel de Lauzun sur l’île Saint-Louis.

Fred Smith (mari de Patti) décédé le 4/11/1994

Patti Smith est née le 30/10/1946 à Chicago.
« Evitez tout ce qui pourrait faire de vous des esclaves ! »
L’artiste américaine publie son deuxième livre : « M Train ». A 70 ans, après avoir survécu à plusieurs maladies, Patti Smith se confie : « Il est temps que je me confronte à ma propre chronologie. »
J’ai perdu plein de jeunes amis au Vietnam. Beaucoup ont aussi succombé à la drogue, au sida. Et puis il y a eu le cancer… Mon petit bateau a affronté des mers houleuses que j’ai eu une chance folle de pouvoir négocier. Je suis toujours là.

Enthousiasme forcené pour la vie, les gens, la nature, les plantes, les arbres, les fleurs sauvages, les voyages. Et plus que tout, appétit insatiable pour le travail des autres. Vous n’avez pas idée de l’importance qu’ont eue les livres dans mon enfance. Je ne pensais qu’à ça : un nouveau livre ! Vite un nouveau livre ! Pinocchio, Peter Pan, Alice au pays des merveilles, Le magicien d’Oz, Les quatre filles du docteur March, des intrigues, des romans policiers, et au fur et à mesure que j’ai grandi, un flux sans fin d’ouvrages plus merveilleux les uns que les autres. Ils m’ont propulsée dans la vie.

Et puis il y a évidemment tout le reste : le rock and roll, l’opéra, la peinture, la photographie, le cinéma, Godard, Bresson, Kurosawa, Jackson Pollock et Sylvia Plath… Tout le génie de l’esprit humain. Toutes ces œuvres à découvrir qui me rendent heureuse d’être en vie et me donnent l’envie de poursuivre mon propre travail. »

[sgmb id= »1″]

Colore la vie. Etre pensif et créatif...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ut pulvinar quis adipiscing eleifend Aliquam in