Coups de Coeur,  Culte

L’Amiral Polnareff en France, heureux et souffrant

L’Amiral icône pop intemporel et rebelle.

A la question « Michel Polnareff toujours rebelle ? », le chanteur a l’intelligence de répondre « Oui. Mais on ne se rebelle pas de la même façon si l’on mange un sandwich ou du caviar ».avt_michel-polnareff_5266 15036534_10154313365098025_8346919932449551568_n-304x304
A voir sa dernière chanson « L’homme en rouge » chantée dans l’émission The Voice, avec Clément Verzi. Généreux Michel Polnareff.

Le titre de son livre « Spèrme » paru en mars dernier, est un jeu de mots, comme Michel Polnareff aime parsemer ses discours, mais c’est aussi le reflet de son histoire personnelle. Dans « Spèrme », il y a père, le sien, tyrannique, violent, et celui qu’il est devenu, malgré les heurts et malheurs.

On sait que Michel Polnareff a finalement accepté son fils Louka, bien qu’il soit le fruit d’un don de sperme auquel sa femme a eu recours. A cet enfant tardivement venu et tardivement aimé Michel souhaite qu’il grandisse « à coups de bonheur et non à coups de ceinture ».

Michel Polnareff est  de retour sur scène. Après Epernay, et Bercy, il entame une  tournée de soixante concerts dans l’hexagone. Retour sur le sol français donc, et retour sur les plateaux de télévision.

3 décembre 2016 Michel Polnareff est sous surveillance médicale pour une insuffisance respiratoire à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine.

Admis à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine pour une insuffisance respiratoire samedi, le chanteur de 72 ans a dû annuler les deux derniers concerts de sa tournée à Paris vendredi puis à Nantes samedi. L’interprète de « La poupée qui fait non » avait été admis une première fois dans le même établissement vendredi avant de devoir renoncer à jouer à salle Pleyel à Paris.

« Il toussait beaucoup, il avait du mal à respirer »

Colore la vie. Etre pensif et créatif...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

tempus libero nec facilisis at porta. non Praesent neque. dolor. dictum ut