Arts

ARTISTES et ROBOTS

ARTISTES & ROBOTS

Des machines à créer: voilà les œuvres que présente cette première exposition consacrée à l’intelligence artificielle au Grand Palais.

Le parcours propose une initiation au monde virtuel, au corps augmenté, une expérience sensible de l’espace et du temps bouleversés par les programmes informatiques.

ORLAN, Orlanoïde © ORLAN

De Tinguely à Murakami, de Nam June Paik à ORLAN, partons pour un véritable voyage interactif et spectaculaire, une immersion dans le futur de la création internationale contemporaine.

L’exposition Artistes & Robots vous propose un véritable voyage interactif et immersif dans un monde virtuel.Laissez vous aller à une expérience sensible de l’espace et du temps bouleversés par les programmes informatiques.

Stelarc, red Re-Mixed : Event for Dismembered Body © RWRM

TROIS QUESTIONS AUTOUR DE L’EXPOSITION ARTISTES et ROBOTS à Laurence Bertrand Dorléac, professeure d’histoire de l’art à Sciences Po, et Jérôme Neutres, directeur de la stratégie et du développement de la Rmn –

1-Quel est le propos général de cette exposition ?
Après la photographie, l’art vidéo, le design, l’art cinétique, la bande dessinée, le Grand Palais a voulu présenter la première exposition muséographique consacrée à « l’imagination artificielle », terme générique pour regrouper l’art robotique, l’art génératif et algorithmique.
2-Que doit-on entendre par « robot » dans le cadre d’une exposition d’art ?
Nous présentons des robots qui créent des oeuvres : ils sont visibles et s’activent à l’aide de corps ou de bras qui dessinent, peignent ou gravent.
Les robots sont informatiques et disparaissent du champ de vision : ils donnent à l’oeuvre sa forme, son mouvement..
 L’Intelligence Artificielle est au service du corps ajouté et d’un savoir-faire de plus en plus étendu.
C’est la séquence la plus inquiétante parce qu’elle touche potentiellement à notre intégrité physique.
3-Existe-t-il déjà une histoire de l’art robotique et a-t-on assez de recul pour en saisir le sens et la portée ?
Plus de 60 ans nous séparent des premières machines à créer de Nicolas Schöffer en 1956 avec Cysp 1 ou des Méta-matics de Tinguely de 1959. Pour les oeuvres les plus techniquement sophistiquées comme le Robot Arhats de Murakami (2016), l’histoire est très ancienne.
Depuis que les fictions existent (sous l’Antiquité), les humains ont rêvé de créatures artificielles. (siteLe GrandPalais.fr)

DÉCOUVREZ L’EXPOSITION « ARTISTES & ROBOTS »,  AU GRAND PALAIS  PARIS (du 5 avril au 9 juillet 2018).

Commentaires fermés sur ARTISTES et ROBOTS

Colore la vie. Etre pensif et créatif...

felis consectetur libero vel, sit facilisis odio adipiscing Donec Praesent nec