Actu/Infos

70 ans et travailler pour Ubereats à Singapour

 A Singapour, avoir 70 ans et travailler pour UberEats

C’est le cas de Madame Teo Yoke Lan une mamie de 70 ans qui a du caractère et la forme pour livrer de la nourriture à pied.

Sous le chaud soleil de midi, une femme coiffée d’un bonnet funky et d’un collant d’exercice vert traverse rapidement les routes achalandées et navigue dans le labyrinthe de hauts gratte-ciel de Tanjong Pagar pour se glisser dans un magasin à emporter appelé YOLO.

Un jeune membre du personnel lui passe un ordre fumant de steak de saumon dans une boîte en plastique, et la taquine d’être une «femme émerveillée».

Elle livre à pied des plats dans les quartiers d’affaires de la ville pour la société Ubereats, une filiale du géant Uber qui propose des livraisons de repas à domicile ou au bureau…à pied. A Singapour il est courant de se faire livrer son déjeuner au bureau ou à la maison. Les applications offrent ce service facile.

Après une courte pause pour vérifier son téléphone, elle se dirige vers deux rues pour entrer dans la tour d’AXA à Shenton Way. Puis elle prend l’ascenseur jusqu’à 43 étages et arrive au bureau – le tout dans les 20 minutes.

Teo Yoke Lan a donc choisi cette solution pour, d’une part gagner de l’argent et d’autre part, faire de l’exercice. Car c’est à pied qu’elle parcourt Tanjong Pagar et Raffles Place, deux quartiers d’affaires de cette ville-état d’Asie du sud-est, pour effectuer ses livraisons. Elle va même parfois plus vite que les jeunes qui utilisent leur bicyclette ! Car elle connait tous les raccourcis.

« Je ne trouve pas ça fatiguant du tout ! Les heures sont flexibles et je gagne de l’argent en faisant de l’exercice ».

Ce job lui rapporte environ, de 600 à 1.000 euros par mois, ce qui n’est pas négligeable ! Depuis que ce service a été lancé en janvier dernier, elle a d’ores et déjà effectué plus de 300 livraisons travaillant de 6 à 11 heures par jour, pratiquement tous les jours… Elle est payée dix euros de l’heure et 1,3 euro par livraison.

L’âge minimum pour être marcheur est de 18 ans et Madame Teo est parmi les plus anciennes. UberEats n’a pas pu vérifier si elle est effectivement la plus âgée.

(sources : The Straits Times et Seniorsdanslemonde)

 

Commentaires fermés sur 70 ans et travailler pour Ubereats à Singapour

Colore la vie. Etre pensif et créatif...

vulputate, libero Donec accumsan felis in Praesent adipiscing libero nunc